19th Ave New York, NY 95822, USA

Le RDR aux Îles

RDR_AuxIles_NewsletterImages_1200x630

En juin, des représentants du Réseau de développement régional (RDR)—Cathy, Jano, Hoffman et Olivia—ont visité l’un de nos organismes membres, le Council for Anglophone Magdalen Islanders (CAMI) aux Îles-de-la-Madeleine, Québec. L’objectif de cette visite était de discuter des projets d’emploi et d’économie sociale avec l’équipe du CAMI ainsi qu’avec d’autres partenaires locaux, afin de préparer le CAMI pour une période de planification stratégique. Nicholas Salter, Chad Walcott et Sta Kuzviwanza du Provincial Employment Roundtable (PERT) étaient aussi présents pour recueillir de l’information sur l’emploi aux Îles et pour participer aux rencontres avec Brenda Déraspe du Carrefour jeunesse-emploi des Îles et Carole Vigneau d’Emploi Québec

C’était une première visite aux Îles-de-la-Madeleine pour tous les employés du RDR mis à part Cathy et cette expérience a été bénéfique pour tous. Les journées étaient remplies de visites de sites de la région et de rencontres avec des représentants gouvernementaux, des OBNL et des entreprises sociales. Sans oublier le homard, bien sûr !

Le CAMI et Ses entreprises sociales

La communauté d’expression anglaise des Îles-de-la-Madeleine est vieillissante et fortement impliquée dans l’industrie de pêche saisonnière. Depuis environ une décennie, à travers sa filiale d’économie sociale L’Entreprise sociale des Îles, le CAMI utilise les entreprises sociales pour développer le potentiel socio-économique de la région tout en soulignant le patrimoine de la communauté d’expression anglaise des Îles-de-la-Madeleine. L’initiative d’économie sociale du CAMI se concentre principalement sur le développement du secteur culturel et du tourisme agro-alimentaire. Cette initiative a commencé avec la Boulangerie Grandma’s Bakery, une boulangerie qui crée des produits alléchants basés sur des recettes provenant de la communauté d’expression anglaise de Grosse-Île. Grandma’s Bakery fait partie du complexe du patrimoine historique du CAMI à Grosse-Île, qui inclut aussi le musée de la Petite école rouge et le Musée des Vétérans. En plus de la boulangerie, les autres projets d’économie sociale du CAMI sont un programme de halte-garderie pour les jeunes familles et un ancien centre pour personnes âgées transformé en logement pour travailleurs de tous âges.

Le CAMI s’est aussi mis en partenariat avec un organisme à but non lucratif local pour transformer une ancienne église anglicane en exposition rendant hommage aux Madelinots qui ont perdu la vie en mer.

Les partenariats

Le CAMI travaille afin de développer de nouvelles collaborations avec d’autres entreprises locales d’économie sociale. L’équipe du RDR a visité ces entreprises sur place pour en apprendre davantage sur elles. Il y avait entre autres la Coopérative des pêcheurs de Cap Dauphin, le plus gros exportateur de homard vivant au Québec ! Le RDR et le CAMI ont rencontré des représentants de cette coopérative afin d’en apprendre plus sur sa structure organisationnelle et les défis qu’elle vit au quotidien, incluant ceux reliés au recrutement et à la rétention de main d’œuvre. 

Ensuite, il y a eu une réunion avec l’équipe de Et Si Les Îles pour discuter des opportunités d’offrir davantage de services aux Québécois d’expression anglaise intéressés à explorer l’option de vivre aux Îles-de-la-Madeleine. Le groupe s’est aussi entretenu avec des représentants de la Communauté Maritime des Îles-de-la-Madeleine, du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, et de La Vague pour dialoguer sur de futures opportunités de collaboration.

Prochaines étapes

À l’automne, à travers son initiative d’économie sociale (SEEnet), le RDR travaillera avec le CAMI, ses partenaires et la communauté d’expression anglaise des Îles-de-la-Madeleine afin de développer un plan stratégique pour que l’organisme d’économie sociale puisse mieux structurer ses activités et gérer sa croissance dans les prochaines années.

En parlant du voyage suite à celui-ci, Hoffman a dit : « Notre visite aux Îles-de-la-Madeleine fut une expérience exceptionnelle. Nous avons pu être aux premières loges pour constater le succès des programmes d’économie sociale déjà établis dans la communauté d’expression anglaise incluant Grandma’s Bakery, la halte-garderie, et les nouvelles résidences. Nous avons hâte de travailler avec le CAMI et la communauté des Îles-de-la-Madeleine afin d’encourager la croissance de ces initiatives et d’offrir du soutien pour de nouveaux projets d’économie sociale. »

Helena Burke, la directrice générale du CAMI, a partagé : « C’était super d’avoir l’équipe du RDR avec nous sur le terrain. Cela leur a donné l’opportunité d’être témoins de notre communauté et de sa réalité singulière. Leur visite tombait pile au bon moment, à mi-chemin dans la saison de pêche et au début de la saison touristique. Puisque la pêche et le tourisme sont les principaux pôles économiques de notre communauté, l’équipe du RDR a pu avoir une belle introduction à notre entreprise sociale et à ses opérations. Leur visite nous a aussi permis d’ouvrir des portes vers de nouveaux partenariats tout en renforçant les anciens. »

EN